Composition du miellat

Par Benoit Guenard


Voici une partie des composés qui peuvent composé le miellat   des pucerons. A noter que ceci, est une vue générale, et qu'on ne retrouve pas systématiquement tous ces composés chez une même espèce de pucerons.

 

Le miellat des pucerons est un mélange de nutriments contenant des acides-aminés libres, des amides, des protéines, des minéraux, des vitamines (Way 1963), des lipides (Buckley 1987a), des acides organiques et une grande variété de saccharides : monosaccharides (fructose, galactose, glucose, mannose,...), disaccharides (maltose, melibiose, sucrose, tréhalose, turanose,...) et trisaccharides (fructomaltose, mélézitose, raffinose,...) (Hölldobler et Wilson 1990, Yao et Akimoto 2001).

La composition du  miellat dépend de l’espèce de puceron et de la plante hôte (Völkl et al. 1999), cependant la composition n’est pas la même que la sève de la plante hôte (Bristow 1991). La quantité et la composition du miellat de pucerons se nourrissant sur la même plante dépend de l’espèce de puceron (Völkl et al. 1999). Le taux de production du miellat peut varier au sein d’une même espèce en fonction de l’espèce de plante sur laquelle le puceron se trouve. Le changement dans la qualité de la plante hôte peut également affecter la quantité et la qualité de miellat disponible pour les fourmis (Bristow 1991).

Le mélézitose est considéré comme étant le sucre prépondérant dans les relations pucerons-fourmis (Buckley 1987b, Yao et Akimoto 2001). Ainsi dans l’expérience de Volkl et al. (1999), le mélézitose et le raffinose ne sont retrouvés que chez les pucerons myrmécophiles. Le mélézitose serait synthétisé à partir du glucose et du sucrose dans le but d’attirer les fourmis (Yao et Akimoto 2001). La production de mélezitose et de certains trisaccharides ont été sélectionnés car l’entretien par les fourmis présente des avantages pour le puceron (Dixon 1985).

 

- BRISTOW C.M. 1991. Are ant-aphid association a tritrophic association ? Oleander aphids and argentine ants. Oecologia 87: 514-521.

- BUCKLEY, R.C. 1987a. Interactions involving plants, homoptera, and ants. Annual Review of Ecology and Systematics 8: 111-135.

- BUCKLEY, R.C. 1987b. Ant-plant-homopteran interactions. Advances in Ecological Research 16:53-85.

- DIXON A.F.G. 1985. Aphid ecology. Blackie and Son limited, New York. 157 p.

- HÖLLDOBLER B. ET E.O. WILSON. 1990. The ants. 732 pages.

- VÖLKL W., J. WOODRING, M. FISHER, M.W. LORENZ ET K.H. HOFFMANN. 1999. Ant-aphid mutualisms: the impact of honeydew production and honeydew sugar composition on ant preferences. Oecologia 118: 483-491.

- WAY M.J. 1963. Mutualism between ants and honeydew-producing Homoptera. Annual Review of Entomology 8: 307-344.

- YAO I. ET S. AKIMOTO.2001 Ant attendance changes the sugar composition of the honeydew of the drepanosiphid aphid Tuberculatus quercicola. Oecologia 128: 36-43.